2014 Transmedia Diaries 

Nous entrons dans une autre phase, celle du retour en philosophie. 

Pour 2015 je prédis la prise de conscience du besoin d’éthique dans les pratiques en réseaux sociaux et pratiques transmédiatiques en tout genre. Je prédis l’émergence du “management politique” moderne” qui fait partie d’un mouvement “NOUVELLE RENAISSANCE”, que j’appelle aussi “Renaissance Créative”, nouvelle parce que différente de l’originale des 15 et 16ème siècles. Pour le 21ème je prédis « L’industrie du Soi », le retour du grand questionnement de la démocratie, le grand chamboulement du féminisme, la nécessité de progrès, une fois les effets de mode retombés, ce qui arrive maintenant, nous entrons dans une autre phase, celle du retour en philosophie. Ce n’est pas pour rien si Socrate est souvent cité dans les blogs et les « vraies » œuvres littéraires. 

J’insiste sur l’usage de lettres capitales au mots clés, “mots titres”, comme c’est le cas en anglais. Je crée ma langue du web, me permettant exceptions orthographiques et syntaxiques choisies pour cette “Renaissance” qui a lieu aussi dans les langues. Une langue universelle est en train de naître par le web sémantique. Or, il est très difficile de reprendre l’écriture après la période vécue de 2011 à 2014 que je publierai bientôt dans les « Transmedia Diaries » en français. Passer à 2015 est une étape lourde et attendue, porteuse de l’expérience du passé, long. Devrais-je dire le “contenu” du passé ? Car dès l’an 2000 je prononçais les termes “contenus” et “contenants” pour expliquer les nouvelles formes de communication et de fabrication de tout message sur tous supports, faisant référence aux contenus produits pour les écrans depuis l’invention du cinéma, et à une révolution numérique, très largement entamée dans les années 90, que je prenais de plein fouet et maîtrisait de plein grès dans mon travail et dans ma création dans le cinéma et l’audiovisuel.

Avec l’ère « digitale » … – Je hais le mot « digital » qui ne veut rien dire en français, il remplace le terme « numérique » à mauvais escient – Et avec la mode du développement personnel à tout va, « l’industrie du Soi » est née. Elle souhaite contre-balancer avec le consumérisme mais en réalité en fait partie. Pour ma part je l’ai abordée dans toutes ses coutures depuis les années 80, évitant les pièges tant bien que mal, jusqu’à me former à des techniques d’analyse et de coaching, piochant dans la littérature et les séminaires pour faire un mélange Euro-américain (j’adore mes origines belges !). Aussi j’ai pensé que je pouvais en tirer partie pour mes travaux créatifs, la médiation et le travail de conseil stratégique. 

Tout est lié et se tient ensemble dans un système complexe.

Parce que mon point d’orgue est de prouver que tout est lié et se tient ensemble dans un système complexe, pour reprendre un terme et un thème d’Edgar Morin – que j’ai bien sur aussi rencontré et qui m’a inspiré la grand thème de la transdisciplinarité. Je lie les principes du développement personnel aux pratiques du marketing, du storytelling, de la communication et du management du 21ème siècle. Je fais de l’analyse non synthétique car le monde d’aujourd’hui est trop complexe pour que l’on oublie qu’Edgar Morin nous avait prévenus avec sa théorie de la complexité. On est plein dedans ! Et bien sur cela s’applique au concept transmédia qui de loin est autre chose que celui qui se répand dans le monde du divertissement, du marketing et du web !  

Cela s’applique aussi à la vie politique. Tout s’applique à la politique. Et je n’ai pas de mots pour dire que le “management politique” est une action, une profession, une spécialité, qui ne doit surtout pas être l’apanage des élus, des énarques ou des hommes de pouvoir, le management politique doit émerger vite, haut et fort, pour les êtres doués de bon sens, surtout pour les femmes. 

Pour 2015, pas besoin de travailler dans une agence de pub pour tirer et prédire des tendances. 

L’expérience de la vie et l’expérience professionnelle donnent raison à chacun qui saura user de bonnes pratiques. La polyvalence, la qualité et les nouvelles bonnes pratiques sont de mise. Fin du « bullshitting » du web et du transmédia. Les tendances sont déjà évidentes, reste à voir si elles vont être traitées avec éthique, soin et application : 

– l’éthique, l’éthique des média, l’éthique du web social

– la Nouvelle Renaissance, la renaissance créative

– le management politique

– la langue universelle, le web sémantique

– l’industrie du soi

– et deux sujets qui passent de l’intelligence économique au grand public : la santé et l’éducation.

Aussi en 2014 est né le format d’atelier TRANSMEDIA MIX. Je traite ce sujet, l’éducation, avec un blog dédié créé lors de événement que j’ai produis en Juin 2014 au Centre Pompidou avec l’IRI – Institut de Recherche et d’Innovation – que je remercie vivement pour m’avoir donné carte blanche et accompagnée pendant plusieurs mois.

Composite des formats « Barcamp » et hackathon, d’où le nom proposé d’ailleurs par Samuel Bausson (@samuelbausson) dans une conversation sur Twitter. (Je rappelle le premier TransmediaCamp de 2011 an Mai à Marseille : http://barcamp.org/w/page/39375003/Transmedia-Ready-Think-Do-Tank). Le Transmedia Mix fut l’ultime preuve de concept pour le jeu des 7 familles transmédia et reste une base de coaching de projets dans le domaine de l’éducation et de la création transmédia, format concret qui accompagne la marque de fabrique Transmedia Ready comme à l’origine de la création du concept en 2010. 

2014 est l’année de la fin du « Meetup Transmedia France/Alliance » http://www.meetup.com/TransmediaFrance/ pour me remercier d’avoir assumé le rôle de pionnière pendant 4 ans ! Nous nous sommes rapprochés du COGLAB http://www.coglab.fr/ et redirigeons les membres du groupe vers leur Meetup. Le dernier Meetup Transmedia en commun fut très riche et très sympa, il va dans le sens éthiques et philosophique que je voulais donner à ce mouvement, en phase avec la culture du hacking et de l’open source. 

Pour la coopération internationale il existe le groupe ouvert en Linkedin : Transmedia Alliance.  https://www.linkedin.com/groups/TRANSMEDIA-ALLIANCE-3936224/about

Et pour le partage d’information concernant les pratiques, les méthodologies et les projets j’ai créé le tout premier groupe Facebook sur le sujet transmédia en 2010 à l’occasion de l’événement en temps réel, le Transmedia Live Storm, avec Pierre Côté de Montréal, lors d’une résidence d’artiste à Paris > http://youtu.be/IQL522c7Kt8 merci @EmmanuelBethoux. Tout est parti de là.  Juste après d’autres groupes se sont créés, similaires, piochant leur motivation en m’envoyant des messages avec des demandes et des questions, et ce de tout pays. Mon idée derrière tout çà ? A suivre…

2014 fut l’année de ma participation au mouvement de Michael Margolis, @Getstoried, « Story U », travail de création narrative avec lequel je fais des parallèles avec le jeu des 7 familles transmédia qui me sert tout le temps pour réfléchir et dialoguer (Design Thinking). Bien sur j’avais rencontré Michael dans le « Network of Networks » que j’avais commencé… Un des résultats de la convergence avec #StoryU est une diapo qui sera révisée (ci-dessous).

Conclure un article traversant 2014 – 2015 n’est pas aisé car tout est mouvant. Le livre de Nathalie Loiseau, « Choisissez tout  » est porteur de vérités tout en ouvrant l’horizon avec le renouveau du féminisme. Ce sujet fait partie de la « Nouvelle Renaissance » que vous voyez poindre et grandir dans le monde entier. Le lien euro-américain est le livre de James Altucher, « Choose Yourself », James qui anime une conversation en ligne sur Twitter avec tous, ainsi que des émissions de radio indépendantes.  Investisseur dans la tech reconverti en une sorte de guru de geeks qui font du yoga les samedis. 

Mais, bon sang, c’est bien du livre de Edgar Morin, « Pour sortir du XXème siècle » que vous allez accepter les évidences… Edgar Morin et la transdisciplinarité.

http://www.ina.fr/video/I08017748

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.